En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. Ils permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion.

Historique

Nos pierres ollaires sont âgées d'environ 400 millions d'années. L'histoire de ces pierres commence à l'époque des vikings où la pierre était extraite et travaillée pour en tirer des récipients pour la cuisine et la table.

Déjà à l'époque, la pierre ollaire aussi dénommée "pietra ollare" en Italien,"stéatite" et "soapstone"  en anglais dont l'équivalent français est "pierre à savon" à cause du toucher très savonneux de la pierre ollaire dû au talc qu'elle contient, "Topfstein", "Giltstein", "Speckstein","stéatit" en allemand. 

Son nom originel est latin "ollarius" qui vient de olla = marmite, à l'époque déjà, on utilisait la capacité extraordinaire de ces pierres à emmagasiner et à conserver la chaleur et le froid.

En suédois, pierre se dit täljsten.

Ces qualités sont sûrement dues au fait que ces pierres ont une densité plus élevée que les autres roches, A volume égal, elles pèsent 30% de plus que le granit. Enfin, les pierres ollaires sont riches en magnésium et en fer mais pauvres en silice.

L'ensemble des pays scandinaves n'a commencé à être libéré des glaces de la dernière grande période glaciaire qu'aux environs de 10000 ans avant J.C., le territoire de la Suède actuelle s'est alors peuplé peu à peu de pêcheurs et chasseurs.

Le sous-sol: la première croûte continentale apparue à l'Archéen s'est accrue par l'incorporation d'arcs insulaires successifs, comprenant des sédiments, mais surtout des produits volcaniques ( pierre de lave ) et des intrusions granitiques.

La Suède a été un grand pays producteur de granits, et même de marbre.

Le nombre de carrières a considérablement diminué.

Les pierres ollaires naissent des grandes profondeurs. Lors de la formation des montagnes, des fragments de péridotite sont quelquefois arrachés et transportés dans les couches supérieures où ils sont mis en contact avec des roches granitiques. Là, des conditions nouvelles les métamorphosent en minéraux nouveaux qui se caractérisent par leur peu de dureté.

La pierre ollaire se trouve donc dans des péridotites provenant des zones internes de la chaîne calédonienne de Händol dans les montagnes du Jämtland.

Il s'agit d'une stéatite, c'est à dire une roche riche en talc, facile à tailler. Les pierres que nous vous proposons sont d'une grand qualité et sont composées de 65 à 80 % de talc.

Les zones de pierre ollaire sont remontées des grandes profondeurs et ne se trouvent que sur les lignes de rencontre des plaques continentales

Leur épaisseur est au maximum de 100 mètres, mais souvent seulement de 1 à 5 mètres.

C'est l'érosion qui rend la pierre ollaire accessible un jour à l'homme et les mines d'extraction sont souvent à ciel ouvert.

La Suède est divisée en départements (län), mais les noms des anciennes provinces (Skåne = Scanie, Småland, Uppland...) sont encore largement employés dans les textes.

Signalons quelques particularités de la prononciation : la lettre å se prononce ô, le ä se prononce ê et le ö se prononce e.

JAMTLAND

Carte de la Suède - Comté du Jämtland où se situe la carrière de Handöl